LOGO SGDL TV
NOUS SUIVRE

4 x 2 jours  en compagnie de Vincent Ravalec

Ecrire est une activité formidable. Certes, ce n’est pas toujours facile d’écrire, mais au moins l'auteur est-il  le garant de ce travail. Lorsque le manuscrit est terminé, Il correspond à une vision, un style. Il donne à lire ce que l’auteur a souhaité raconter.

Soyons précis et radical. Pour devenir scénariste, il va falloir effectuer une petite mise à jour. S’il est évident que la passerelle est naturelle entre les deux activités, elle ne va pourtant pas de soi. La méthode de travail n’est pas la même. Le contexte professionnel, le process de ce que l’on nomme dans le langage cinématographique le développement, les enjeux et la finalité, font qu’il n’est pas si facile pour un écrivain de devenir scénariste.

C’est donc cet ajustement, aussi bien psychologique que méthodologique, dont il va être question pendant ce training de 4x2 jours, où nous étudierons l’écriture scénaristique et la mettrons en pratique en adaptant un texte littéraire. De façon à pouvoir enjamber les pièges et les déconvenues qui attendent l'auteur lorsqu'il se lancera dans cette merveilleuse aventure, susceptible de transformer ses écrits en objets vivants qui parlent et bougent sur un écran.

Dates

8 et 9/11/2018 ;  22 et 23/11 ; 29 et 30/11 et 6 et 7/12/2018. 8 jours, 56 heures.


Premier module

« Préparons-nous »

Jour 1
Matin :  9h30 – 13h

Introduction, présentation de la formation, définition des enjeux et des objectifs

•    Qu’est-ce qu’un scénariste ? Son rôle, ses interlocuteurs, ses objectifs
•    Les usages de la profession
•    Panorama de l’audiovisuel
•    Les spécificités des écritures de long-métrage, de court, d’unitaire, de série, de série-web, de film VR.
•    Que doit-on changer dans son approche lorsqu’on est écrivain ? Quelle porosité entre les deux activités ?

Après-midi : 14h – 17h30

•    Les bases de l’écriture scénaristique.
•    Comparatif des livres à lire.
•    Un synopsis. Un synopsis développé.
•    Un traitement.  
•    Les dialogues. Ecrire pour des acteurs.  
•    Le travail à plusieurs. Les décisionnaires.

Jour 2
Matin :  9h30 – 13h

Suite des bases

•    Méthode de travail.
•    Le début et la fin. Les personnages. Les fils de l’intrigue. La gestion des climax.
•    Savoir pitcher.
•    Que nous expliquent les neuro-sciences ?

Après-midi : 14h – 17h30

•    Les logiciels. Final Draft et Celtx.  Petit exercice pratique.
•    Comment présenter un dossier. La rédaction « scénario ».
•    La question des droits, contrats, SACD. Les agents.
•    Le step-deal

Ce module se termine par une séance de pitch en « crash test » réel, qui permettra d’évaluer la compréhension par les stagiaires à la fois de la bonne attitude à adopter vis à vis d’un contexte de production, mais aussi de leur capacité à présenter un projet de film, son sujet, son arche, ses personnages.

Les stagiaires doivent lire la nouvelle que nous allons adapter. Ils ont déjà une série de questions à se poser, ce qui servira le travail à suivre.


Le formateur

Cette formation s’inspire directement de l’expérience de Vincent Ravalec. Plus de vingt-cinq ans d’activités d’écrivain, de scénariste, co-scénariste, consultant, mais aussi de réalisateur et de producteur, de long-métrage, de courts, mais aussi de télé, de transmédia, de documentaire, et de Réalité Virtuelle. Ce stage doit permettre aux écrivains d’adjoindre une corde à leur arc en ces temps où leur rémunération est souvent problématique, mais également de parfaire, leur technique romanesque, en devenant plus précis en termes de structures, de personnages, ceci sans rien perdre de leur spécificité et de leur singularité d’auteur.

0
0
0
s2sdefault