La Maison des metallos

lopoponax 2
© Pascal Victor
logo maisonmetallo La maison des metallos
Adresse : 94 rue Jean-Pierre Timbaud
Paris 11e
Métro : Mº ligne 2 arrêt Couronnes
Mº ligne 3 arrêt Parmentier
Bus ligne 96 arrêt Maison des métallos
Téléphone : 01.58.30.11.50
Site web : http://www.maisondesmetallos.org/billetterie

L'OPOPONAX
Concert / Théâtre

Texte Monique Wittig (Editions de Minuit 1964)
Mise en scène Isabelle Lafon

Avec Isabelle Lafon et Timothée Faure (batterie)

Du 18 au  22 juillet 2017
du mardi au samedi → 19h
Durée 55min

L’Opoponax (prix Médicis 1964) est le premier roman de Monique Wittig, écrivaine et militante féministe. Il raconte l’enfance et l’adolescence de Catherine Legrand au sein d’une école religieuse à la campagne. Plus que l’histoire, c’est l’écriture au triple galop qui nous propulse dans ce monde. On est Catherine, on est Valérie, on est Denise, on est Mademoiselle, on est Madame La Porte (qui porte un chignon), on est le soleil qui se couche… Comme dans les cours de récréation où l’on fait les plus joyeux « voyages » avec un simple morceau de craie, ici ce seront un batteur et une comédienne – et quelle comédienne ! – qui donneront à entendre ce « concert de paroles » avec grâce et drôlerie. À l’instar de l’opoponax, une résine qui entre dans la fabrication de parfums capiteux, on se laisse envahir par la performance d’Isabelle Lafon. L’Opoponax est le troisième volet du cycle des « Insoumises » d’Isabelle Lafon, dont nous avions montré le premier, Deux ampoules sur cinq, en septembre 2015.

Tarif préférentiel membres de la SGDL  - 11€ au lieu de 15 € sur présentation de la carte SGDL et dans la limite des places disponibles avec le mot de passe « sgdl»
Réservation au Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 01 47 00 25 20


 kktcagnes mellon 1
 © Agnes Melon

KING KONG THÉORIE
LE MANIFESTE DE VIRGINIE DESPENTES SUR SCÈNE

D’après King Kong Théorie de Virginie Despentes
Mise en scène Émilie Charriot
Interprétation Julia Perazzini, Géraldine Chollet

Du 19 au  24 septembre 2017
mardi, mercredi, vendredi → 20h
jeudi, samedi → 19h
dimanche → 16h
durée 1h35
à partir de 16 ans
Véritable égérie « underground », auteure d’ouvrages sulfureux et décriés, Virginie Despentes dépeint un monde malsain qu’elle n’a que trop côtoyé. Elle a fait presque tous les métiers : femme de ménage, hôtesse dans un salon de massage, pigiste pour des journaux rock ou porno… Après des romans au style littéraire innovant comme Baise-moi, Bye Bye Blondie ou Apocalypse bébé, lasse des étiquettes qu’on lui colle, elle raconte dans King Kong Théorie comment elle est devenue ce « personnage » controversé. Qualifié de « manifeste pour un nouveau féminisme », cet essai pulvérise l’image de la femme-objet et l’idée d’une féminité normée. Témoignage à vif, l’auteure y parle de prostitution, de viol, de pornographie, de sexualité et de féminisme, « une révolution, pas un réaménagement des consignes marketing, pas une vague promotion de la fellation ou de l’échangisme ». La metteure en scène suisse Émilie Charriot porte ce pamphlet sur scène en y confrontant deux performeuses – Julia Perazzini et Géraldine Chollet – face au public, sans artifice. Le théâtre devient alors une terrible caisse de résonance.

Rencontre avec l’équipe artistique du spectacle

Le jeudi 21 septembre → à l’issue de la représentation

Tarif préférentiel membres de la SGDL  - 11€ au lieu de 15 € sur présentation de la carte SGDL et dans la limite des places disponibles avec le mot de passe « sgdl»
Réservation au Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 01 47 00 25 20

RETOUR