Imprimer

3 jours en compagnie de Patrick Goujon

Imaginer et animer un atelier d’écriture

Animer un atelier d’écriture permet aux auteurs de diversifier leurs sources de revenus tout en restant proche de leur activité première, l’écriture. C’est aussi pour l’écrivain, bien souvent solitaire, un moyen de sortir de son isolement et l’occasion de rencontres et de partages fructueux.

Les ateliers peuvent être à l’initiative de l’auteur mais bien souvent s’inscrivent dans le cadre de résidences ou de projets artistiques et/ou pédagogiques proposés par diverses structures.
Comment faire écrire des publics divers, selon quelles méthodes ? Comment concevoir la progression d’un atelier comportant plusieurs séances et définir le contenu de chacune d’entre elles ?
Il existe autant de formes d’écriture que d’auteurs ; il en est de même pour les ateliers d’écriture. Faire écrire individuellement ou en groupe, de la poésie, une nouvelle, des dialogues ou une autobiographie sont autant de choix qu’il faudra faire, mais ce sera toujours la préparation rigoureuse de l’atelier, écrit comme un scénario, qui permettra de prendre des libertés lors de celui-ci.

L’objectif de cette formation est de fournir aux auteurs une boîte à outils méthodologique permettant d’élaborer des principes d’ateliers personnalisés – qui leur ressemblent –  et qui leur serviront de guide dans leur pratique.

Dates

Formation de trois jours (21 heures)

9, 10 et 11 mars 2022

Objectifs pédagogiques

-    Appréhender les différentes formes ou dispositifs d’ateliers d’écriture
-    Comprendre et s’adapter à la demande du commanditaire

Objectifs opérationnels



-    Structurer une série cohérente d’ateliers en fonction du public et des contraintes du projet
-    Construire une séance d’atelier à partir d’outils méthodologiques
-    Utiliser des techniques de base pour animer un atelier d’écriture

Public

Cette formation s’adresse aux écrivains souhaitant découvrir les mécaniques de l’atelier d’écriture avec l’objectif d’en mener eux-mêmes.

Prérequis

Avoir publié au moins trois ouvrages de fiction à compte d’éditeur.

Tarifs

840  € HT + 168 € TVA  (20 %)  = 1 008 €  TTC

Nos formations peuvent être prises en charge par l’Afdas au titre de la Formation Professionnelle sur étude du dossier.
Vous ne remplissez pas les critères pour une prise en charge, contactez François Nacfer au 01 53 10 12 18 ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. un tarif personnalisé vous sera proposé.

Modalités et accès à la formation

Formation de trois jours (21 heures)
Horaires d’une journée type : 9h30 – 13h ; 14h – 17h40. 

Cette formation est dispensée au siège de la SGDL.
Hôtel de Massa, 38 rue du Faubourg Saint Jacques, 75014 Paris.

Ce stage est limité à 12 participants maximum.

Inscription par mail ou par téléphone auprès de M. François Nacfer [Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 01.53.10.12.18]

Accessibilité aux personnes en situation de handicap
Nous vous invitons à contacter  M. François Nacfer [Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 01.53.10.12.18] en cas de besoin d'accessibilité particulier pour un participant.

 

Modalités d'évaluation

Évaluation continue par un jeu de questions/réponses et d'exercices.

Formalisation à l'issue de la formation



A l'issue de la formation, une attestation de fin de formation sera remise à chaque participant.

Modalités pédagogiques



Cette formation, qui alterne théorie et exercices pratiques, favorise les échanges d'expériences entre les participants et avec l'intervenant. Elle encourage une démarche active et vise à ce que chaque participant s'empare des outils proposés afin d'élaborer «sa» méthode personnelle.

Ressources pédagogiques

  • Support de cours réalisé par l’intervenant
  • Textes en lien avec l’écriture et les ateliers
  • Exemples de supports de restitution.

Paroles de stagiaires

20 stagiaires ont participé à 2 sessions en 2020.
100% des participants se sont déclarés très satisfaits lors des évaluations de fin de formation. 

"J'ai beaucoup appris, formation qui correspond parfaitement à mes attentes" Fabienne R. 

"Très bonne formation. Le rythme était un peu rapide parfois mais les 3 journées étaient riches et très denses !" Mélanie E. 

"Clair, précis, structuré et constructif" Paule Du B.

"Claire, complète et professionnalisante" Alice M.

"Très dense et correspond à mes attentes" Daniel F.

Le formateur

Patrick Goujon est l’auteur de quatre romans publiés aux Éditions Gallimard et d’un texte pour la jeunesse chez Actes Sud. Il écrit également pour le théâtre, notamment en tant qu’auteur associé à la compagnie Begat Theater.

Il anime depuis plus de quinze ans des ateliers d’écriture, auprès de différents publics ; dans ce cadre, il participe à la création et à la coordination de dispositifs artistiques et pédagogiques, souvent transdisciplinaires.
Ces dernières années, il a notamment travaillé avec le microlycée de Sénart, la cellule éducative des Ballets de Monte-Carlo, l’opéra de Massy, l’université américaine Vassar-Wesleyan à Paris…

Durant l'année 2016, Patrick Goujon a été accueilli en résidence à la SGDL, où il a mis en place une rencontre entre lycéens « raccrocheurs » et auteurs par le biais d’ateliers d’écriture  - http://remue.net/spip.php?rubrique929


PROGRAMME

Comprendre l'atelier d'écriture


Jour 1 Matin

L’atelier d’écriture, c’est quoi ? Pour quoi faire ?

Comment envisager l’atelier comme espace de partage et engager une co-construction ?

Dans un premier temps, nous verrons en pratique comment se présenter et faire connaissance avec les participants à travers la première séance d’atelier. Comment donner à ressentir au public la spécificité de son projet, de son univers.

Expérimenter l’atelier d’écriture


Jour 1 Après midi

L’expérimentation pratique de l’atelier d’écriture, via diverses propositions, nous invitera à poursuivre l’étude des mécaniques et déroulements possibles d’une séance. En nous appuyant sur les multiples outils et supports à disposition pour bâtir un atelier, nous identifierons différentes configurations, de la séance de démarrage à la séance de clôture.  

En parallèle, nous questionnerons la posture de l’intervenant, la manière dont il accueille la parole et le silence. Nous soulignerons les aspects sur lesquels se montrer particulièrement vigilant durant les temps d’animation.

Concevoir un projet global d'ateliers d'écriture


Jour 2 Matin

Les auteurs sont parfois invités à animer un seul et unique atelier, mais il leur est plus fréquemment demandé d’en proposer une série.

A partir d’outils méthodologiques, nous réfléchirons aux ateliers dans leur globalité. Au préalable, nous nous confronterons à la question suivante : « Quel(s) sujet(s) sommes-nous ? » Après avoir établi différents points de départ, cohérents avec les univers, les questionnements et les envies de chacun des participants, il sera possible de préciser la thématique générale, d’en rêver une déclinaison et de mettre en place une progression en adéquation avec le public et le projet initial.

Construire une séance d’atelier d’écriture


Jour 2 Après midi

Lors de cette séquence, nous nous concentrerons sur l’écriture concrète d’une séance, étape par étape : trouver l’histoire que raconte l’atelier, savoir (se) formuler la « bonne question », rédiger une ou plusieurs consignes, réfléchir aux passerelles, savoir clarifier sa demande auprès d’un public, comment offrir la parole et valoriser les écrits, comment faire écrire un public dit « en difficulté avec l’écrit », savoir clôturer sa proposition.

Améliorer une séance d’écriture


Jour 3 Matin

Après avoir élaboré le contenu et le protocole des séances, nous examinerons les propositions, réfléchirons individuellement et collectivement aux manières de les remettre en question, d’en améliorer la mécanique, toujours en vue de s’offrir une plus grande liberté dans la conduite des ateliers, d’aménager un territoire propice à l’improvisation.

Nous aborderons enfin la question de la restitution : comment conclure un projet.

Appréhender un projet et savoir s'y inscrire


Jour 3 Après midi

Lors de cette dernière séquence, nous examinerons les formes de projets d’ateliers les plus courantes, ainsi que les dispositifs dans lesquels elles peuvent s’inscrire. À partir des acquis de la formation, nous serons alors en mesure de répondre aux questions préalables à la construction d’un atelier, telles que :

Comment envisager la participation à un volet médiation ? Quelles sont les variables à prendre en compte ? Comment répondre aux demandes d’un commanditaire tout en conservant son « identité » ? Comment fixer un point de rencontre cohérent ? Quelle place pour l’intervenant, écrivain ET animateur ?

0
0
0
s2sdefault