LOGO SGDL TV
NOUS SUIVRE

Ecrivain et avocat, Mathieu Simonet a été élu, le 24 juin dernier, Président de la Société des Gens de Lettres.
Son mandat, qu’il veut engagé et militant, a pour mission de remettre l’écrivain au coeur de la société. Il a pour cela développé un programme décliné en trois axes : représenter, accompagner et placer les auteurs au coeur de la société.


Représenter les auteurs, pour les défendre auprès des acteurs de la filière ainsi que des pouvoirs publics à l’échelle nationale et internationale, en concertation avec le Conseil Permanent des Ecrivains et l’ensemble des sociétés d’auteurs.


1. Créer un statut de l’auteur.

2. Améliorer le droit à la retraite des auteurs.

3. Garantir une rémunération minimum et régulière, ainsi qu’une transparence des comptes : 10% minimum, à-valoir obligatoire, outil de sorties de caisses, paiement et redditions de comptes plus réguliers.

4. Améliorer les rencontres en librairies : format, rémunération, coordination des acteurs de la chaîne du livre.

5. Garantir une rémunération aux auteurs sur les ventes de livres d’occasion et financer la création contemporaine grâce aux ressources issues de l’exploitation des oeuvres du domaine public.

6. Prévoir et encadrer la restitution à l’auteur des droits non exploités par l’éditeur (droits audiovisuels, droits de traduction, etc.).

7. Assurer la protection des auteurs et de leurs droits en cas de liquidation judiciaire de leurs éditeurs, notamment en leur garantissant un droit équivalent à celui des salariés.

8. Permettre à tous les lycées français d’être parrainés par un écrivain.

9. Développer la présence de la Société des Gens de Lettres sur tout le territoire.

10. Simplifier les démarches administratives pour les auteurs.

11. S’assurer que les auteurs de livres bénéficient de la gratuité ou d’un tarif préférentiel dans l’ensemble des lieux culturels.

12. Obtenir un décret pour enrichir le registre national des auteurs et des ayants droit (Répertoire Balzac), mis en oeuvre et géré par la Société des Gens de Lettres.

13. Initier un débat sur l’auto-édition.

14. Engager une réflexion collective, ainsi que des actions concrètes, sur les bienfaits de l’écriture sur la santé et le développement cognitif.


Accompagner les auteurs au quotidien


En tant qu’association reconnue d’utilité publique, la Société des Gens de Lettres accompagne depuis toujours les auteurs dans leur quotidien de créateur. Elle apporte un conseil juridique et fiscal, un accompagnement social (conseils, aide financière d’urgence, offre d’une mutuelle avantageuse), propose des formations ainsi qu’un service de dépôt de manuscrits.


Pour aller plus loin dans cet accompagnement, nous allons mettre en oeuvre trois nouveaux projets :

15. Réfléchir à un service chargé d’organiser et de coordonner des tournées d’auteurs pour faciliter et développer leurs interventions.

16. Mettre en oeuvre un accompagnement pour les auteurs de premiers romans.

17. Encourager les mécanismes de solidarité en entreprise en faveur des auteurs (ex. : mécénat de compétence).


Placer l’auteur au coeur de la société


18. Mettre en oeuvre une programmation culturelle consacrant la Société des Gens de Lettres comme un acteur majeur de la scène culturelle et s’appuyer sur les prix littéraires de la Société des Gens de Lettres pour porter leurs revendications.

19. Faire de la Société de Gens de Lettres un acteur clef de l’éducation artistique et culturelle.

20. Renforcer la place des auteurs dans tous les débats de société.

0
0
0
s2sdefault