LOGO SGDL TV
NOUS SUIVRE

La SGDL restitue à leurs ayants droit un second fonds d’archives littéraires spoliées à des écrivains juifs par les forces d’occupation allemandes durant la Seconde Guerre mondiale.

 

À l’aube du XXIe siècle, la Russie a renvoyé aux autorités françaises nombre d’archives, spoliées en France durant la Seconde Guerre mondiale par les forces d’occupation allemandes. Ces archives avaient été saisies en 1945 par l’Armée rouge, et conservées depuis cette date à Moscou. À l’issue de ce rapatriement, le ministère des Affaires étrangères, n’ayant pu mener le travail d’identification des ayants droit, a confié à la Société des gens de lettres (SGDL), en avril 2000, un important fonds d’archives littéraires et artistiques, dit « Fonds russe », afin qu’elle en assure la conservation et la préservation.

Ce « Fonds russe » forme un ensemble de vingt-neuf cartons, dont vingt ayant appartenu au peintre, journaliste, romancier et traducteur Michel Georges-Michel, et trois cartons contenant de nombreuses archives ayant appartenu à des « gens de lettres et d’art », parmi lesquels le journaliste et écrivain Florent Fels (1891-1977).

La restitution de la collection Michel Georges-Michel à ses ayants droit est intervenue en juin 2020. Les cartons contenaient des documents précieux tels que manuscrits de Foujita, dessins de Picabia, lettres de Bergson, Matisse, Colette ou encore Apollinaire. La SGDL restitue aujourd’hui aux descendants et ayants droit de Florent Fels les archives de leur aïeul, qui contiennent notamment des lettres autographes de Pierre Reverdy, Blaise Cendrars, André Malraux, Max Jacob, Maurice de Vlaminck…

Ces deux restitutions, qui marquent une étape importante dans l’histoire des réparations des crimes commis à l’encontre d’intellectuels juifs, sont faites en lien avec la Mission de recherche et de restitution des biens culturels spoliés entre 1933 et 1945 du ministère de la Culture et la Commission pour l’indemnisation des victimes de spoliations antisémites intervenues pendant la Seconde Guerre mondiale – CIVS –, rattachée au Premier ministre.

Avec l’accord des ayants droit de Michel Georges-Michel et de Florent Fels, les pièces les plus remarquables de ces deux collections pourront être exposées à l’hôtel de Massa, siège de la Société des gens de lettres, dans le cadre des Journées européennes du patrimoine.

La Société des gens de lettres poursuit par ailleurs ses recherches afin d’identifier les ayants droit des pièces d’archives encore conservées dans le Fonds russe.

 

 

 

 

 

0
0
0
s2sdefault