LOGO SGDL TV
NOUS SUIVRE

Le jury de la SGDL, présidé par Ariane Bois et composé des auteurs membres du comité a attribué les prix Révélation 2018.

Blessure pleurer rivieres nage libre pourchet calme Ronces chien Des mirages plein les poches

 

 

Grand prix SGDL du Premier Roman

Jean-Baptiste NAUDET, La blessure, L’Iconoclaste

Roman de guerre, roman d’amour fou, roman vrai, "La blessure" est porté pas le souffle inouï des lettres échangées entre un soldat de 20 ans qui va bientôt mourir sous le soleil implacable du Djebel algérien et sa fiancée restée en France, la propre mère de l’auteur. Marie Sellier

 

Prix Dubreuil du Premier Roman

Alain JASPARD, Pleurer des rivières, Héloïse D’Ormesson

Un roman vif et ciselé aux personnages d'une humanité rare, Alain Jaspard trousse avec humour et légèreté le récit d'une rencontre explosive. Ariane Bois

 

Trois Prix SGDL Révélation  pour un ouvrage                   

Boris BERGMANN, Nage libre, Calmann-Lévy
 
Une adolescence qui nage entre deux eaux, en suivant la plume inventive et le style revigorant de Boris Bergmann, ce roman éblouissant éclabousse de vie. Olivier Rogez

                                                                            

Maria POURCHET, Toutes les femmes sauf une, Pauvert

De petites phrases assassines en expressions faussement banales, une jeune accouchée chemine au gré de sa mémoire et convoque tout ce qui se transmet de mères en filles. De cette collecte minutieuse, têtue, la mère rebelle fait un feu de joie. Carole Zalberg

 

Laurine ROUX, Une immense sensation de calme, les éditions du Sonneur  

Dans une région perdue de l’Oural, des êtres humains isolés vivent, aiment et luttent au sein d’une nature splendide dont ils se distinguent à peine.  Cette histoire comme surgie de légendes ancestrales envahit l’imaginaire, vous stupéfie par sa beauté étrange et sauvage. Pierrette Fleutiaux

                                                                                                                                                  

 Prix SGDL Révélation de Poésie

Cécile COULON, Les Ronces,  Le Castor Astral

Les mots simples, romanesques, de Cécile Coulon ne cherchent pas à créer de la poésie : elle naît toute seule, dans la multitude d'histoires tissées sous son regard. François Henry

                                                                                                                                   

Prix SGDL Révélation de Traduction

Guillaume VISSAC, Le Chien du mariage, Amy Hempel, traduit de l’anglais (Etats-Unis), éditions Cambourakis

Guillaume Vissac a su traduire avec talent et inventivité la langue ciselée des nouvelles d’Amy Hempel, à la fois étranges et empreintes de réalisme et d’humour qui jettent un regard sans concession sur le réel. Evelyn Châtelain

 

Prix du premier recueil de nouvelles

Gilles MARCHAND, Des mirages plein les poches, Aux Forges de Vulcain.

Gilles Marchand écrit de superbes nouvelles douces-amères, étranges ou sarcastiques dans lesquelles le mirage est constant, qu’il persiste ou pas. Christiane Baroche        

      

Grand prix de la Fiction radiophonique

Sebastian DICENAIRE, John Haute Fidélité

Un univers radiophonique créé avec des bruitages très soignés, un suspense qui n’exclut pas le comique et une réalisation très axée sur la modulation des voix, particulièrement efficace. Christophe Deleu

                  

0
0
0
s2sdefault